Week-end de folie à Paris ! 2


Samedi dernier se tenait la première dédicace de Sophie Audouin-Mamikonian depuis la parution jeudi 1er octobre du septième tome des aventures de Tara Duncan.
L’évènement s’est déroulé l’après-midi à la FNAC Ternes de Paris. Cette série jeunesse m’a permis de rencontrer sur son forum officiel des personnes sympathiques qui appréciaient certaines rubriques (notamment celles qui écrivent de véritables romans et celles qui parlent de littérature jeunesse). C’était donc plus pour rencontrer ces autres « Taraddicts » que je me suis levé à six heures du matin et que j’ai pris un train à la gare pour Paris.
Voici un résumé détaillé de ce qui s’est passé ce week end. Ne vous inquiétez pas, car ça vaut vraiment le détour. 🙂Note : toutes les personnes sont ici nommées par leur pseudo.

Alors je suis parti de chez moi à 6h 40. J’étais super excité à l’idée de revoir des Taraddicts IRL (traduction pour les non-initiés : In Real Rife), puisque j’en avais déjà rencontré au mois de juin. Cela m’a permis de survivre à la froidure de la nuit (4,5°C quand même) et de me souvenir que si je ne prenais pas de liquide pour mon portefeuille tout mité, j’allais avoir des problèmes pour payer à Paris sans devoir brandir ma carte bleue devant tout le monde.
Donc train à 7h 12, trajet peinard (de 2h) avec un bon livre et arrivée à Austerlitz dans les temps. Pour l’instant tout allait sur des roulettes.
Évidemment, de la de dura pas.
Le métro à la station Bastille était plein à craquer. Mais vraiment plein. Et vu que j’avais pris mon gros sac de cours pour mettre les bagages que j’allais trimballer tout le Week end, je prenait la place de deux personnes. Au début, c’était très gênant, mais ça s’est arrangé après la station Châtelet, où la fin de mon trajet jusqu’à Charles De Gaulle-Étoile s’est déroulé sans trop de soucis.

Une fois à l’air libre, ce fut un peu dur de trouver la bonne avenue qui menait à la FNAC Ternes, mais j’ai finis par découvrir que la sortie du métro y débouchait directement. Évidemment, je ne m’en suis rendu compte qu’après avoir traversé deux passages pour piétons au péril de ma vie.

Arrivé là-bas, j’ai enfin rencontré en chair et en os Samain, un des modérateurs du forum officiel. Après avoir retrouvé la chef des modérateurs du forum (Lliane), et d’autres gens à la sortie de métro Ternes (un autre lieu de rendez-vous entre Taraddicts). Nous sommes cette fois entré dans la FNAC proprement dite pour retrouve une autre partie des fans (on est nombreux).
La dédicace ne commençait qu’à 14 heures mais nous cherchions déjà à faire la queue à l’entrée du forum. Les vigiles nous ont fait patienter derrière le magasin. Nous nous somme relayés pour acheter de la nourriture et le tome 7 de Tara Duncan (avec un t-shirt offert en caisse). Une employées à distribué des posters lors de la file d’attente.
Nous patientions avec de la musique (Lliane avait apporté un lecteur CD) et des cris de fans Taraddicts (genre « Taraddicts un jour, Taraddicts toujours ! » et des remakes de chansons à la sauce Taraddicts (genre « Magister (le nom du méchant) en désespère pas » sur l’air de « Ma Mélissa », des Minikeums)

Vers midi, nous sommes enfin entrés dans le forum, un espace plat avec de la moquette, et pas du tout l’amphithéâtre que nous nous imaginions. Pfff, j’aurai préféré l’Olympia ou le Stade de France, vraiment. xD

Les vigiles étaient en général plus sympas que ceux du Virgin Megastore où avait eu lieu la sortie en avant-première du tome 6, l’année dernière, où des gens ont failli partir à l’hôpital d’épuisement. Je tiens cela de ceux qui y étaient.

Vers 14h 10/14h 15 (d’après nos montres), Sophie Audouin-Mamikonian (la seule, l’unique, ne serait-ce par son… originalité^^ ) est apparue.

Le programme se résumait par la projection du teaser et du making-of de la future série animée Tara Duncan, une série de questions/réponses auteur/fans, des dédicaces et la remise des prix pour les fans les mieux costumé (un concours de déguisements se déroulait dans la foulé).

Après que Sophie a annoncé les dédicaces à proprement dit et c’est là que le mer… bazar à commencé.
Tout le monde s’est relevé. Puis tout le monde s’est dirigé vers Sophie.
Sauf que rien n’avait été mis en place pour nous canaliser. Les personnes de l’arrière poussaient celles de devant et du coup nous fûmes compressés comme des sardines.
Attendre au moins une heure après le passage devant Sophie de la personne qui se trouve à côté de soi était vraiment frustrant au possible (les vigiles laissaient passer au goutte-à-goutte). Et vu que c’était la personne avec qui je discutais, vous voyez le tableau, quoi. ^^
Surtout qu’avec ma veste en polaire, j’ai cru m’évanouir jusqu’à ce que je pousse tout le monde autour de moi pour me l’enlever (retirer son manteau dans ce tas sans éborgner quelqu’un relevait plus ou moins de l’exploit).
Je passerai sur le manque d’imagination (et d’organisation logique) des vigiles. Pour le coup, ils n’ont même pas pensés que nous risquions moins de tout faire tomber si nous étions canalisées comme aux entrées des parcs d’attractions. L’un d’eux a même dit qu’on aurait tout fichu en l’air. Ben voyons !

Lorsque je fut enfin devant Sophie (après avoir supplié un vigile sur le fait que j’étais au premier rang depuis une heure, ce qui n’était pas complètement faux), elle m’a demandé comment ça allait. Je lui ai raconté la vérité (qu’on était compressé comme de la volaille et que j’avais failli m’évanouir, en substance).
Puis, je lui ai fait signé un poster pour Alexiane (une Taraddicte, habitant Toulouse qui ne pouvait pas aller à Paris parce que atteinte d’une maladie génétique rare qui l’épuisait très rapidement) en demandant poliment si un jour elle pouvait faire une dédicace là-bas.
Finalement, j’ai lancé une petite plaisanterie , sachant que le tome 8 avait déjà un titre ( « Après « l’Invasion Fantôme » pour le tome 7, « La revanche du Sangrave » pour le tome 9 ? »)avant de partir en lui disant que je lui transmettrait par e-mail ce que j’avais très certainement oublié de lui demander. ^^

Après, avoir quitté le forum, j’ai rejoint un premier groupe de « survivants ». Nous sommes allés à un Starbucks (celui de Châtelet, je crois), en attendant les survivants retardataires. Puis nous sommes repartis ensemble vers le métro. ^^

Je n’oublierai jamais l’énorme crise de rire que j’ai eu avec Tassou, Tàri et cédricquiressembleàcal au Higuma (resto japonais dans le premier arrondissement).^^ Le resto était très bon, d’ailleurs, avec un rapport qualité prix ma f
oi très correct. Je le recommande à tout le monde, mais comme c’est le meilleur de la capitale, évitez de vous y prendre au dernier moment, quoi. ^^ »
les derniers survivants sont allés au Starbucks près de l’Opéra Garnier. J’y suis rest éun peu pour discuter et prendre des photos. Avant de rentrer dormir. Tàri, qui rentrait chez elle par le même RER, à eu la gentillesse de me sortir du roman que je lisais quand je suis arrivé là où l’on m’hébergeait pour la nuit. J’avais mal aux jambes/chevilles/etc. , le cerveau en compote et très très sommeil. Je me suis endormi comme une pierre malgré le bruit monstre que faisait le voisin du dessous.

Le dimanche matin, mes jambes allaient un peu mieux au réveil. Par contre, le dos s’est rappelé toute la journée à mon bon souvenir. xD

Bref, petit déj’ chez la famille qui m’hébergeait, j’ai refais le monde avec le père de mon amie jusqu’à ce qu’il me ramène au RER.
Je ne suis pas rentré chez moi tout de suite. En effet, un pique-nique était prévu le dimanche à partir de la fin de la matinée au parc Montsouris. Pour ceux qui pouvaient, évidemment.
On a lu un peu du tome 7, Lliane a lu la description dithyrambique d’un nouveau personnage (Sylver) d’un ton très drôle (j’avoue, c’était vraiment le cliché du beau gosse, donc pour des habitués de la série comme nous, on a bien rigolé), nous avons joué au loup-garou et avons discuté d’un tas de sujet.
Un peu avant 18 heures, je quittais tout le monde pour la gare d’Austerlitz. Puis retour chez moi avec des souvenirs pleins la tête.

C’était une excellente idée d’accepter de participer à ce Week-end Taraddicts, même si j’ai regretté que certains d’entre vous n’aient pas pu rester longtemps. Je remercie tous ceux que j’ai rencontré. J’ai hâte de la prochaine ! (sans le tas de fans compressés, évidemment) ^^

Désolé pour toutes les fautes de frappe et d’inattention. Je suis très fatigué.
Si vous avez trouvé des erreur monstrueuses, signalez-les moi, please.^^ »


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Week-end de folie à Paris !