[Périmé] Durnakans : késako ? 4


[NOTE : cet article a plus d’un an et les informations qu’il contient sont largement périmées.]
Vous avez regardés colonne de gauche et avez remarqué que je travail sur une série d’au minimum deux tomes se nommant Durnakans ? C’est très bien, car cela montre que vous avez pris le temps de parcourir un peu ce blog. ^^
Maintenant, vous vous demandez en quoi consiste exactement ce projets de romans. Avec raison, puisque j’ai créé le blog pour en parler.Alors Durnakans sera au moins un cycle en six tomes. Ces 6 tomes ne devaient à l’origine en faire qu’un seul mais il faut croire que mon imagination n’était pas d’accord. ^^ » Ce chiffre n’augmentera plus, parce que c’est déjà un chiffre important.J’ai commencé à imaginer l’univers de Durnakans au même moment de la diffusion de Stargate Atlantis en France. Le premier épisode en Antarctique m’avait vraiment marqué (moins la suite, par contre xD). Juste avant de dormir, je créé la cité d’Antaris et son histoire si… particulière.
D’autres éléments se sont ajoutés au monde depuis. Dont une histoire. J’avais bien écrit des débuts de romans, mais n’étant pas encore prêt, ils furent des ratages complets (sauf un, tout petit mais prometteur, perdu dans un crash de disque dur).
Enfin, En janvier 2007, je me suis enfin lancé dans l’aventure. J’avais commencé à poster mes extraits dans une section de fan fiction d’un forum de… solutions pour jeux vidéo. À l’époque, je ne connaissais par grand chose sur Internet et je n’avais pas encore eu l’idée d’aller chercher un forum plus approprié ^^ » Heureusement, cela s’est amélioré depuis. J’ai découvert de nouveaux forums, pour finalement tomber sur le collectif Cocyclics.Mais de quoi parle cette histoire, me direz-vous ?
C’est difficile à expliquer, mais je vais quand même me lancer. N’hésitez surtout pas à me signaler si vous ne le comprenez pas du tout.^^ »Sur une Terre parallèle à la nôtre, en 2017, une gigantesque ouragan s’abat sur l’Ouest de la Fédération eurasiatique, ex-Union européenne. Dans un autre univers nommé Endertyl et peuplé d’animaux anthropomorphisés (les Ghenaks), la princesse d’un empire menacé par une coalition maléfique se fait attaquer par des mercenaires d’un gouvernement corrompu.
Ces univers ont trois points communs étranges. Ils disposent d’êtres aux capacités surnaturelles (la communications mentale, le don de guérison, télépathie, manier l’air à volonté) : les Durnakans. Ils abritent aussi d’antiques appareils créant des liens entre les mondes grâce à d’étranges Aurores multicolores : les Seuils. Enfin, une entité malfaisante, le Fléau, sème d’énormes ravages dans les mondes, pour une raison inconnu. De jeunes Durnakans encore inexpérimentés ne vont pas tarder à découvrir que cet ennemi est bien plus dangereux qu’il n’y paraît…

Dans cette histoire, j’aborde les thèmes du réchauffement climatique, de l’environnement, des dérives de la science, de l’évolution face à l’adversité, d’un futur pour une Terre pas si parallèle qu’il n’y paraît et du terrorisme, etc. Mais il est avant tout question d’aventure, d’amitié, et de personnages aussi exceptionnels que tourmentés. Mais les bases sont bien sûrs les personnages et leurs relations, le reste faisant partie d’un décor certes particulier.

Voilà ! Que pensez-vous de ce petit résumé ? ^^

(ajout du résumé à 23h 37)


Laisser un commentaire

4 commentaires sur “[Périmé] Durnakans : késako ?

  • Camille

    (Non, c'est pas la troisième fois que j'essaie de poster ce commentaire… on y croit!)

    Bref, pas mal, ton résumé!
    Dis, c'est pas celui que tu as mis sur Cocyclics par hasard? Ou alors ailleurs, mais j'ai l'impression de l'avoir déjà lu.
    Y a deux, trois choses qui m'ont gênée… Par exemple, la première phrase où tu parles d'Endertyl, dans le résumé,est trop lourde, elle est bourrée d'adjectifs qualificatifs. Pareil pour celle mentionnant les Aurores, elle gagnerait à être allégée.
    Sinon, ce qui m'a un peu perturbée, c'est la présentation des thèmes et des relations inter-personnages. Tel que c'est présenté, on a l'impression que ce qui prime par-dessus tout, ce sont ces relations et que l'histoire et le contexte ne sont là que pour servir de décors… Pour être plus claire (j'espère), on a l'impression que l'histoire pourrait se dérouler n'importe où, n'importe quand ailleurs ,ça ne changerait rien vu que ce n'est pas le point le plus important. 'Fin, c'est mon avis personnel ^_-
    Voilààà, j'ai fini, il y a juste une ou deux fautes de frappe (ou d'accord) ici ou là mais ce n'est pas très grave ^^

  • Camille

    (Non, c'est pas la troisième fois que j'essaie de poster ce commentaire… on y croit!)

    Bref, pas mal, ton résumé!
    Dis, c'est pas celui que tu as mis sur Cocyclics par hasard? Ou alors ailleurs, mais j'ai l'impression de l'avoir déjà lu.
    Y a deux, trois choses qui m'ont gênée… Par exemple, la première phrase où tu parles d'Endertyl, dans le résumé,est trop lourde, elle est bourrée d'adjectifs qualificatifs. Pareil pour celle mentionnant les Aurores, elle gagnerait à être allégée.
    Sinon, ce qui m'a un peu perturbée, c'est la présentation des thèmes et des relations inter-personnages. Tel que c'est présenté, on a l'impression que ce qui prime par-dessus tout, ce sont ces relations et que l'histoire et le contexte ne sont là que pour servir de décors… Pour être plus claire (j'espère), on a l'impression que l'histoire pourrait se dérouler n'importe où, n'importe quand ailleurs ,ça ne changerait rien vu que ce n'est pas le point le plus important. 'Fin, c'est mon avis personnel ^_-
    Voilààà, j'ai fini, il y a juste une ou deux fautes de frappe (ou d'accord) ici ou là mais ce n'est pas très grave ^^