Je suis toujours en vie


Cela fait pratiquement un mois et demi que je n’ai pas posté de nouvel article sur ce blog. Un mois et demi de procrastination où je me suis dit que je trouverai bien le temps de m’en occuper le lendemain.

Sauf que fac, Internet et loisirs ne font pas très bon ménage, ce qui m’a conduit à négliger ce blog. Le programme d’études en géographie du second semestre nous a chargé des devoirs-maison et d’exposés à finir dans les plus brefs délais, de préférence avant fin mars, avec des examens en mai. Évidemment, il faut lire autant, sinon plus de livres de bibliographie qu’au semestre précédent. Bref, c’est la fête. — »

Du côté de l’écriture, grande nouvelle pour tous ceux qui ne sont pas au courant : je suspends pour une durée indéterminée l’écriture de Durnakans 1 pour reporter mes efforts sur le premier tome d’une trilogie commencée en mai 2009 et intitulée Sombre fourrures. Je n’ai pas décidé cela sur un coup de tête, c’est plutôt le dégoût de travailler sur le même manuscrit depuis deux ans qui m’a incité à prendre du recul et à me concentrer sur autre chose.

Je sens que j’oublie de signaler d’autres trucs importants, mais j’ai oublié quoi :/

Bah, ça finira bien par revenir…

Laisser un commentaire