Trouver un appartement à LA 2


Après plusieurs mois de lutte acharnée, je suis enfin venu à bout du nouveau prologue d’Eriellonan (le tome 1 de Sombres fourrures) juste avant le début des examens, ce qui m’a enfin permis de dépasser la barre des 25 000 signes !  Certes, ce n’est qu’un premier jet, des erreurs et clichés trop gros m’ont déjà sautés aux yeux, mais comme la suite n’en sera pas affectée en elle-même, la réécriture peut attendre. Après tout, ce n’est qu’une première version, et je préfère avancer que rester bloqué sur le même morceau de texte pendant 6 mois avant d’abandonner le roman au fond d’un dossier de ma clé USB.

Je me suis également un peu documenté avant de me lancer dans la réécriture du premier chapitre, dont la première version date d’il y a bientôt un an. Ma pêche aux infos n’est pas encore très poussée à cause de mes examens universitaires qui ne sont terminés que depuis lundi soir, mais j’ai déjà trouvé deux trois choses intéressantes. Par exemple, saviez-vous que le salaire de départ d’un agent du FBI est d’environ 50 000 $, et qu’il faut ensuite calculer son évolution possible en fonction des années d’ancienneté et des promotions, ce qui au final donnera des emplacements crédibles qui vont justifier son lieu d’habitation, ses choix d’habillement, d’alimentation, de santé, ou encore de loisirs ? En ce moment, mes recherchent sont particulièrement axées sur le prix du foncier et du choix des différences entre les quartiers par rapport au siège du FBI (le lieu de travail), histoire de caser un de mes trois personnages principaux.

Il s’agit donc d’un travail de longue haleine, et je me sens de moins en moins prêt à me relancer dans une réécriture tête baissé. Cette technique a été un échec cuisant pour le tome 1 de Durnakans. Je pense donc développer un synopsis et des fiches en béton de mes personnages avant d’avancer le nez dans le guidon, même si au final je ne m’en servirais peut-être pas.

En plus de tout ça, je dois finir une petite préview d’un fanart pour l’anniversaire du webcomic Housepets!, évacuer ma frustration de ne pas avoir bêta-lu depuis des mois sur la Mare aux nénuphars et guérir d’une angine (c’est très handicapant, une angine).

Enfin, merci à Cassandra et Kikart pour m’avoir remonté le moral sur mon précédent billet, deux membres du site Allsoluces qui ont supporté les deux premiers tiers du piètre premier jet de Durnakans 1 (les pauvres…^^ »).


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Trouver un appartement à LA

  • Kikart

    Si selement toutes les histoires étaient aussi bien écrites que tes premiers jets, ça serait merveilleux ! Heureusement ce n’est pas le cas, et ça laisse la possibilité à des talents de percer.
    C’était loin d’être un supplice, je regrette seulement d’être parti trop tôt, et je ne pourrais jamais assez m’excuser :/

    La seule chose qui m’effraie concerne le succès que tu rencontreras. En effet, j’espère qu’il récompensera justement ton travail, et que Durnakans ne sera pas considéré comme une histoire fantastique comme les autres. C’est ce second point qui me fait peur.

    Je croise les doigts avec toi, et maintenant, je ne te lâche plus d’une semelle ! ^^

  • Kikart

    Si seulement toutes les histoires étaient aussi bien écrites que tes premiers jets, ça serait merveilleux ! Heureusement ce n’est pas le cas, et ça laisse la possibilité à des talents de percer.
    C’était loin d’être un supplice, je regrette seulement d’être parti trop tôt, et je ne pourrais jamais assez m’excuser :/

    La seule chose qui m’effraie concerne le succès que tu rencontreras. En effet, j’espère qu’il récompensera justement ton travail, et que Durnakans ne sera pas considéré comme une histoire fantastique comme les autres. C’est ce second point qui me fait peur.

    Je croise les doigts avec toi, et maintenant, je ne te lâche plus d’une semelle ! ^^